palma-de-mallorca-ana-b

 

Une envie de décompresser avant les examens, de soleil et d’un nouvel air nous a pris… C’est pourquoi le 1er avril dernier (non, je vous assure que ce n’est pas un poisson d’avril), ma fidèle partenaire de voyages et moi avons fait nos valises direction l’une des îles des Baléares : Majorque ! Et plus particulièrement Palma de Majorque.

Même si nous comptions les mois, les jours et les heures qui nous séparaient du voyage, le temps est passé très vite. Nous nous sommes retrouvées à l’aéroport de Lyon St Exupéry un samedi matin très tôt, encore toutes endormies. Nous ne réalisions pas que OUI c’était bel et bien le grand jour. Quelques heures et barrières de sécurité plus tard, nous montions dans l’avion et nous nous installions. Pour ma cousine c’était la découverte : son premier vol en avion allait déterminer la couleur de la suite des vacances (non, je rigole).

Une fois dans les airs, nous avons contemplé la merveilleuse mer de nuages. Quel spectacle ! Et 1h30 plus tard, nous sommes arrivées sous le soleil ! Comme c’est excitant de savoir qu’en France il fait mauvais pour pouvoir narguer ses amis restés là-bas pendant votre séjour (non, en réalité, je suis juste un peu sadique)…

Comme vous le savez (ou non) il nous arrive toujours des choses un peu bizarres lors de nos séjours entre cousines… Et bien cette fois ci, il n’aura pas fallut attendre bien longtemps. En effet, c’est lors d’aller récupérer nos valises que les péripéties ont commencé.

Je vous raconte : une fois descendues de l’avion nous nous sommes dirigées vers un des panneaux d’affichage pouvant nous indiquer à quel tapis récupérer notre valise. Vol en provenance de St Exupéry : tapis n°3. OK, on y va. Une fois devant le tapis numéro 3 nous remarquons des personnes qui étaient dans le même avion que nous. Les premières valises déboulent sur le tapis… On attend… Les quelques personnes qui étaient sur le même vol que nous ont disparu. Peut-être ont-elles déjà retrouvé leurs valises. On attend… Il ne reste plus beaucoup de personnes à attendre leurs bagages. On commence à angoisser à l’idée de ne plus jamais revoir nos valises. On attend encore… et on attendra jusqu’à ce que nos valises n’arrivent jamais !

Paniquées, on demande de l’aide à une dame de l’aéroport de Palma qui se trouvait là. Malgré mon anglais bancal j’arrive à comprendre que ce tapis recueillait les valises d’un avion en provenance de Glasgow. Merde ! On court voir le panneau d’affichage et là on voit : Vol en provenance de Lyon St Ex : tapis n° 6 ! WHAT ? Je ne saurais toujours pas vous expliquer ce qu’il s’est vraiment passé. Bref, après un sprint vers le tapis roulant 6 nous avons eu le soulagement de trouver nos deux valises… qui tournaient toutes seules l’une à côté de l’autre.

Après cette longue introduction, passons au vif du sujet : les 5 raisons d’aller Palma de Majorque

A Palma, on se déplace très facilement…

A pied

Notre hôtel était du côté du port et donc à l’opposé de la Cathédrale et du centre ville. Cependant, il est très facile d’y accéder en 15-20 minutes à pied en longeant le bord de mer. Une promenade très agréable sous les palmiers et parfois même sous les orangers… Attention tout de même si vous vous éloignez de la mer, Palma cache d’interminables montées.

orangers-palmaorangers-palmajardin-palmastatue-palma

A vélo

Pas de panique si vous n’avez pas pu embarquer votre bicyclette chérie avec vous, de nombreuses agences de location de vélos vous proposent ce service. Les prix peuvent aller de 5 à 10 euros la journée. En plus de ces prix raisonnables, il est très facile de circuler en vélo dans la ville grâce à ses grandes pistes cyclables. Cependant, il y en a un peu moins dans le centre de la ville à cause des montées et parfois des escaliers. De notre côté, nous avions loué nos vélos une journée directement via notre hôtel et nous avions longé la mer, le port, la plage et la cathédrale. Quelques petites escales plus tard, c’est finalement bien essoufflées que nous sommes rentrées nous reposer.

port-palmaplace-palmaavenue-palma

En bus

La ville est vraiment très bien desservie par les bus. Que ce soit dans Palma même ou pour vous emmener visiter les alentours. De plus, il n’est pas très cher. Nous l’avons pris pour aller à Illetes, une ville voisine, et nous avons payé 1,70 euros le trajet aller (moins de 3,5 euros l’aller retour).

Enfin, il vous reste les locations de voitures, les taxis (les prix sont beaucoup plus avantageux qu’en France) etc… Rendez vous ici pour plus d’informations.

A Palma, on mange plutôt bien…

Je n’ai pas été déçue une seule fois sur la nourriture. Même quand nous nous arrêtions dans un petit restaurant qui ne payait pas de mine, nous avons toujours très bien mangé. Tapas, jambon, calamars, paella… (j’en ai l’eau à la bouche rien que d’écrire ces quelques lignes)

Nous concernant, nous séjournions dans un hôtel en demi pension et le petit déjeuner ainsi que les repas du soir étaient très bons et très variés. Une nouvelle fois rien à dire de ce côté là…

Si je peux vous conseiller un restaurant à faire, c’est celui de la plage d’Illetes qui s’appelle Balneario Illetas (il n’y en a qu’un, vous ne pouvez pas le louper). Je peux vous assurer que j’y ai mangé sans conteste les meilleurs calamars et poulpes à la plancha de ma vie. Si un jour je retourne à Palma, vous pouvez être sûrs que ce sera l’une des premières choses que je ferais en arrivant…

calamar-restaurant-palma

Enfin, pour manger une bonne paella il faudra vous diriger vers le port au restaurant Pesquero. Le prix est un peu élevé mais la qualité du repas le vaut, je trouve.

A Palma, il y a pleins d’endroits à visiter…

La cathédrale

Of course. Sans rire, je ne me suis jamais lassée de l’admirer pendant ces 5 jours malgré les nombreuses fois où nous sommes passées devant. L’architecture est vraiment belle et se fond incroyablement bien dans le décor. Une fois que vous avez monté les quelques marches pour l’atteindre (et vous rendre compte qu’à ses pieds, vous n’êtes que poussière) vous pourrez y découvrir une superbe vue. En contre bas, vous pourrez admirer un joli bassin puis la mer juste derrière elle-même entourée de ses amis les palmiers… Dommage que nous n’ayons pas pu la visiter à l’intérieure, les grilles étaient fermées lorsque nous y sommes allées.

cathedrale-palmacathedrale-palmacathedrale-palmacathedrale-palmacathedrale-palmavue-cathedrale-palma

La Plaza de Espana

Une charmante petite place, très fleurie au printemps et en plein coeur de la ville et des commerces. On peut s’y poser quelques minutes pour souffler un peu et admirer le mélange du béton de la ville et des arbres rosés par l’air doux du printemps. Le spectacle se trouve au centre avec cette grande statue qui trône au milieu de la place. Petit plus : elle est bien desservie, notamment par les bus.

plaza-de-espana-palma

architecture-palma

La Plaza Mayor

J’ai trouvé cet endroit particulièrement romantique et ne me demandez pas pourquoi, j’avais l’impression d’être en Italie. Lorsque vous êtes au coeur de la Plaza Mayor, vous vous retrouvez entouré de vieux bâtiments espagnols jaunâtres aux volets verts. Et, vous vous rendez vite compte que cette place est définitivement immense. Elle est aussi considérée comme un quartier d’art.

plaza-mayor-palmaplaza-mayor-palmaplaza-mayor-palmaplaza-mayor-palma

Le château de Bellver

Perché sur sa colline, nous pouvons l’apercevoir de loin. Comme s’il gardait toujours un oeil sur nous. C’est un endroit que nous n’avons pas eu le temps de visiter. Et c’est le seul petit regret que j’ai de ce voyage car il a l’air d’être magnifique… Si vous allez à Palma, ne passez pas à côté comme moi !

A Palma, on fait la fête…

Nous sommes allées à Palma début avril, donc nous avons pu sortir uniquement le samedi soir. Cependant, même si hors saison la fête n’est pas présente en semaine, le week end rattrape le coup. Si vous voulez vous déhancher en buvant un coup, de nombreux petits bars longent le port avec de la musique style latino et reggaeton (j’adoooooooooore) ! Il est très facile d’aller d’un bar à un autre du fait de leur proximité. Et pour les plus fêtards, vous avez également des boîtes de nuits (toujours dans la même rue), mais comme je n’y suis pas allée je ne peux pas vous donner mon avis sur ce sujet. Cependant, on est passées devant le Tito’s et croyez moi que ça avait l’air d’être gi-gan-tesque !!!

autre article ana b blog  Tu adores la fête et danser jusqu’au bout de la nuit ? Je t’invite alors à lire mon article sur Lloret de Mar 

bars-palmapalmiers-palmaaffichage-palma

A Palma, on ne parle pas français…

Absolument pas. Vous n’êtes pas dans le nord de l’Espagne où pratiquement tous les commerçants et hôteliers parlent français. Ici c’est soit Espagnol, soit Anglais, soit… Allemand. Personnellement je préfère qu’on ne parle pas ma langue car je sens vraiment que j’ai pris l’avion pour aller dans un autre pays. J’essaie ainsi de m’adapter à la culture de là-bas et ce qui est à mon sens plus instructif. En plus, ça me sort un peu de ma zone de confort et c’est comme ça qu’on grandit (à ce qu’on dit)…

illetes-palmaplage-illetes-palma

En bref, Palma est une ville que j’ai adoré visiter. Les personnes là-bas sont agréables et il y règne une ambiance « à la cool » (l’Espagne, quoi !). N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire, j’essaierais d’y répondre du mieux que je peux. Et surtout n’hésitez pas à partager vos avis sur cette ville si vous y êtes déjà allé ainsi que vos bons plans !

4 thoughts on “Découvrez 5 raisons d’aller à Palma de Mallorca”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *